Historique

Histoire

En 1986, l’Association des Tunisiens en France (ATF) a été créée sous l’impulsion d’une fédération nationale issue du mouvement migratoire du début des années 1980.

En quelques années l’ATF Aquitaine est passée d’une logique communautaire à une logique citoyenne de lutte contre les exclusions et de développement d’une approche interculturelle.

En 2000, l’ATF devient l’ALIFS, Association du Lien Interculturel Familial et Social. Ce changement constitue un moment important pour notre association, pour le personnel, les administrateurs et pour tous les partenaires de l’ALIFS.

Ce changement est important car il élargit les champs d’intervention de l’ATF. Les objectifs de l’association sont modifiés pour dépasser le cadre  tunisien et communautaire. Les nouvelles orientations comprennent l’intégration des populations immigrées ou issues de l’immigration, la lutte contre le racisme et toutes les formes de discrimination, surtout l’accès aux droits (civiques, éducatifs, culturels…) et la dimension interculturelle.

Interventions

Facteur de reconnaissance, de tolérance et d’ouverture à d’autres cultures, les actions d’ALIFS sont un support de socialisation, de participation et d’implication dans la vie de la cité. Elles participent dans le cadre des dispositifs du droit commun, à appuyer les politiques d’intégration en changeant les comportements, le regard et les représentations de la société du pays d’installation. Elles permettent également d’agir sur les migrants et leurs enfants pour les aider à construire des identités positives, ouvertes et plurielles.

Association ressource, acteur du développement de la médiation interculturelle dans l’agglomération bordelaise et ses différents quartiers prioritaires, l’ALIFS intervient  également dans d’autres quartiers des villes  de  la Région Aquitaine  et plus particulièrement du Département de la Gironde.

L’ALIFS structure ses interventions autour de six axes  prioritaires, complémentaires et en étroite interaction à savoir : l’accès aux droits, l’accès à la citoyenneté et aux pratiques éducatives, les actions culturelles et les pratiques artistiques, l’animation  du Contrat d’Accueil et d’Intégration (CAI), les luttes contre les discriminations et la formation des acteurs de l’intégration et enfin l’accueil et d’accompagnement des migrants vieillissant

Les bilans des années précédentes montrent la richesse et l’étendue de nos activités. Nous  établissons, en moyenne, des relations partenariales avec plus de 80 structures (institutions, établissements scolaires, centres sociaux et d’animation, associations…) sur 20 communes, avec 15 salariés professionnels et plus de 60 intervenants extérieurs.

Dans le pôle d’actions sociales, l’accès aux droits  permet en général le suivi de  5000  à 6000 personnes de plus de 68 nationalités différentes avec une moyenne de 12000 interventions (information juridique, conseil, médiation, accompagnement, interprétariat, écrivain public…).

La citoyenneté s’adresse à un public jeune, le plus souvent sur le temps scolaire. Nous  travaillons avec plus de 10 établissements scolaires, 8 centres sociaux et d’animation et de nombreuses associations. Nous  effectuons  plus de 200 h d’animations et d’ateliers de pratiques éducatives.

Les actions culturelles s’adressent à un public très large autour de plusieurs outils artistiques et éducatifs (littérature jeunesse, écriture, calligraphie, conte, théâtre, cinéma, expositions, résidences d’artistes….). Nous  touchons  plus de 5000 personnes avec plus de 700h d’animations et d’ateliers assurées par  une 40aine d’artistes.

Le CAI, dans le cadre d’un appel d’offre national, nous permet d’animer la journée civique et la journée vivre en France pour les primo-arrivants migrants.

Les luttes contre les discriminations et  la formation des acteurs se développent avec le plan Régional en Aquitaine.

Enfin, le dernier axe concerne les migrants vieillissants. Cet axe répond à une urgence et a pu voir le jour suite à une étude réalisée à la demande de la Direction régionale de l’ACSE. C’est un pôle-ressources qui a la volonté de prendre en considération la problématique du vieillissement des migrants dans sa globalité.

Objectifs

Pour se développer et maintenir la qualité de ses interventions l’association va poursuivre plusieurs objectifs :

  • Contribuer à améliorer l’accueil des publics immigrés dans la société française, par l’accès aux droits et aux services, et par le développement des pratiques artistiques,
  • Favoriser l’intégration des populations issues de l’immigration par le développement de la médiation interculturelle, la lutte contre les discriminations et par un travail sur la mémoire,
  • Accompagner et poursuivre le développement des activités associatives, à l’échelle locale, départementale et régionale,
  • Favoriser la stabilité et la pérennité des activités de l’association,
  • Accroître la reconnaissance de l’association dans le but de poursuivre et renforcer la prise en compte par les dispositifs de droit commun.


Secteurs d’activités

Accès aux droits et à la citoyenneté et  accompagnement des migrants vieillissants

  • Accompagnement administratif et juridique : interprétariat, écrivain public, consultation juridique et suivi global de la personne,
  • Organisation des actions de médiation, d’insertion et d’intégration dirigées vers les hommes et les femmes, les mères, les pères,
  • Actions de formation auprès d’acteurs de l’intégration : le statut juridique des étrangers, la construction identitaire, la médiation, la connaissance des publics immigrés ou issus de l’immigration,
  • Action d’information, de médiation et d’accompagnement en faveur des anciens combattants marocains,
  • Accueil et accompagnement des migrants vieillissants
  • Création et animation d’expositions interactives autour des thèmes qui touchent la citoyenneté : les figures de l’autorité, journées ordinaires d’un enfant incivil, le respect, questions de justice, droits de l’enfant, les mineurs et les associations…
  • Animation d’ateliers autour des thèmes de lutte contre les discriminations : lois antiracistes, lutte contre les discriminations, la différence, le respect..
  • Formation des acteurs de l’intégration : régulation des conflits, apaisement des tensions, implication des parents, connaissance du public issu de l’immigration
  • Animation de la journée civique dans le cadre du contrat d’accueil d’intégration.

Animations culturelles et pratiques artistiques

  • Expositions  thématiques, interactives et itinérantes.
  • Rencontres avec les écrivains, artistes, illustrateurs, calligraphes, poètes…
  • Ateliers de pratiques artistiques : théâtre, conte, poésie, calligraphie, art plastique, architecture, musique,
  • Organisation de spectacles : conte, musique, théâtre…
  • Résidences d’artistes,
  • Projets d’actions culturelles et artistiques avec les établissements scolaires,
  • Formations interculturelles : bibliothécaires, personnel petite enfance, enseignants, animateurs…
  • Participation à diverses animations : Printemps des poètes, Cultures du monde/nuit de l’écrit, semaine de la langue française, semaine de lutte contre le racisme, quinzaine interculturelle, fêtes de quartiers…
  • Recherche et développement : image et mémoire des étrangers et  des français issus de l’immigration maghrébine.

 

 

Membres du conseil d’administration

Samira ZARYAH

Présidente / Directrice Centre d’Animation de Bacalan

Ahmed ASFOR

Vice-président / Conseiller technique Conseil Général de la Gironde

Samuel NAKACHE

Trésorier / Gérant entreprise

Marie Hélène ROY-LACOSTE

Secrétaire générale / Enseignante à la retraite

Edwige ASSAMOI

Psychothérapeute

Jean-Marc DUTRETEAU

Directeur Association Cool’eurs du Monde

Rachid FARAHI

Directeur Structure sociale

Mohamed FAZANI

Directeur associatif

Fathi GADDOUMI

Conseiller CAF

Hazar HENRIOT

Artiste

Taoufik KARBIA

Directeur associatif

Xavier MATHIEU

Psychologue Education Nationale

Abdourahmane NDIAYE

Enseignant-chercheur

Abdelkebir NOUASRIA

Psychologue

Comments are closed.