BONS BAISERS DU PORTUGAL / 19 au 21 octobre 2012 / Musée d’Aquitaine

BONS BAISERS DU PORTUGAL / 19 au 21 octobre 2012 / Musée d’Aquitaine

Après la Turquie en 2009, l’Afrique en 2010, le Monde Arabe en 2011, nous souhaitons mettre à l’honneur la richesse des cultures du Portugal.

En effet, pour la cinquième année, le Musée d’Aquitaine, et ALIFS organisent Bons Baisers du Portugal sur trois jours dans le cadre du programme de «Connaissance des Cultures» au Musée d’Aquitaine. Cet évènement aura pour cadre l’anniversaire du cinquantenaire de l’histoire de l’Immigration portugaise en France et aura lieu les 19, 20, 21 octobre 2012.

Comme en 2010, trois jours au Musée d’Aquitaine au mois d’octobre vous permettront donc de rencontrer des artistes français ou portugais, auteurs, conteurs, poètes, illustrateurs, musiciens, responsables associatifs locaux…

Faire découvrir la richesse artistique et culturelle des pays ou continents choisis, telle est notre ambition de départ mais elle est enrichie cette année par la volonté de faire connaître l’histoire et la mémoire de l’Immigration en France et notamment en Gironde du peuple portugais.

La manifestation « Bons Baisers du Portugal » entend donc contribuer autant que possible à la promotion et au rayonnement de l’histoire et de la mémoire de la population Portugaise en France depuis les années 50 au travers de la mise en avant des arts et de la culture de ce pays, à Bordeaux.

Il s’agit pour nous à travers cette manifestation d’imprimer un label de qualité qui se distingue par son exigence, chaque année renouvelée, d’accueillir et de valoriser des artistes dont la démarche artistique contribue à forger la création contemporaine tant dans les arts de la scène, dans les arts visuels, dans la littérature que dans les sciences sociales.

Bons Baisers des équipes du Musée d’Aquitaine, d’ALIFS, et des partenaires !

 

VENDREDI 19 OCTOBRE

18h – Place au Portugal

Expositions

19 oct. – 10 nov. 2012
Vernissages – en présence du photographe Gérald Bloncourt
“Pour une vie meilleure” – Photos de Gérald Bloncourt
“Historia Do Fado” – réalisée par l’Institut Camões

O’SOL DE POTUGAL – Chorale, chants traditionnels

ALEGRIA – Groupe folklorique, danses traditionnelles portugaises

ARLINDO DE CARVALHO – Concert de Fado

SURPRISES CULINAIRES

 

SAMEDI 20 OCTOBRE

11h –DES MUSIQUES DE L’ESPACE LUSOPHONE

Sieste musicale proposée par Musique de Nuit/Rocher de Palmer, animée par Patrick Labesse.

Invitation au voyage… à la découverte de la bande-son du monde lusophone. De Lisbonne à Salvador de Baia, de Mindelo à Maputo en passant par Luanda, les musiques de l’espace lusophone suggèrent une indicible mélancolie et des déhanchements canailles, elles portent de grands traits de tristesse et des parfums fruités, relient la  mémoire et l’horizon.

Places limitées pour la sieste, réservation obligatoire – 05 57 57 22 12

15h – Bons Baisers du Court-métrage

En présence du réalisateur Raymond Arnaud,

Présenté par Maria Louiza Arnaud

Découvrez un triptyque documentaire autour de rituels traditionnels portugais. Un véritable voyage dans le temps…

15h – “Le Bois des âmes”, 1989, 30 min.

15h40 – ” Desfolhada”, 1985, 13 min.

16h – “Des bœufs et des filets sur la plage”, 1988, 15 min.

16h20 – Témoignages et discussion avec le réalisateur

 

20h – Nuit de l’écrit

« LE PORTUGAL FAIT SON SHOW ! »

PERFORMANCE DE CAPOÏERA

La soirée débute et sera traversée par un personnage insolite, inattendu…

Comme sorti d’un tableau du Musée , il apparaît.

Africain d’origine,  vêtu de rouge, il s’invite à la fête !

Aurélio, c’est de lui qu’il s’agit.

Afro-portugais d’un soir, il incarne le noir du Portugal, exilé, en fuite d’un pays brisé par la colonisation passée et la dictature en place.

Natif d’Angola, vivant à Lisboa, Porto ou Louriçal do Campo, il habite à lui seul l’histoire  des relations difficiles, tendues, mortelles parfois, avec le continent  africain.

Il est l‘âme damnée, le sans-papier, le sans-domicile fixe bien connu de nos villes.

Guitare en main il est aussi poète et  joyeux vagabond.

Il ouvre pour nous le livre rouge “Parfum de vie et de liberté” d’un certain MDV et nous entraîne dans l’histoire de cet autre exilé, révolté, passionné de vida et de liberdade.

Interprération: Aurélio Santos, artiste capverdien

LE PORTUGAL DANS TOUS SES ÉTATS – 2h de PERFORMANCES  ARTISTIQUES DANS TOUT LE MUSÉE D’AQUITAINE

CAPOÏERA, GROUPE ARTE NEGRA de l’association Aruanda – à la suite du spectacle, venez vous initier à cet art alliant danse et sport de combat. 3 ateliers au choix.

ANILUPA – projection de 3 films d’animation de 20min. pour petits et grands !

En présence de Fernando Saraiva, réalisateur, de l’association Anilupa venant tout droit de Porto.

ODE MARITIME – par le Théâtre des Tafurs, IMPROMPTU, performance autour du poème publié en 1915 sous la signature d’Alvaro de Campos, un des nombreux hétéronymes de Fernando Pessoa.

« Les eaux m’appellent, les mer, les mers m’appellent.[…]»

Avec François Mauget, comédien et Tony Leite, musicien.

QU’EST-CE QUE LE FADO ? – conférence musicale animée par Manuel Dias, le célèbre chanteur Arlindo de Carvalho, et ses trois guitaristes.

AZULEJOS – atelier de création animé par les artistes de l’association O Sol de Portugal. Réalisez vous-même votre faïencerie et partez avec votre œuvre !

PORTES DE LA LIBERTÉ – performance plurilingue par le public du Centre Social et Culturel “La Colline” de Cenon, accompagnés par le metteur en scène Wahid Chakib.

ALICE MACHADO – Rencontre et lecture autour de ses œuvres poétiques. «Je cherche toujours à retrouver ou à donner une âme aux mots.»

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR L’HISTOIRE DU PORTUGAL – Espace historique et interactif animé par l’historien Manuel do Nascimento, auteur.

23h Bevinda – Concert

En clôture de cette belle soirée, laissez-vous aller à l’écoute de ces sonorités d’un Fado contemporain.

Pour la sortie de son nouvel album “Lusitânia”, Bevinda nous propose un concert entre fado et saudade, entre Amalia et Cesaria, les terres et les cieux. Elle invite au voyage par la voix, il suffit de l’entendre, de la voir.

 

DIMANCHE 21 OCTOBRE

14h – Bons Baisers du Cinéma

Mémoires en Images, programmation mensuelle du RAHMI et du Musée d’Aquitaine, s’intègre aujourd’hui à ces Bons Baisers en proposant la projection d’un film suivi d’une discussion.

 ” Capitaines d’avril”, 2001, 2h04min., réalisé par Maria de Medeiros

Au Portugal, dans la nuit du 24 au 25 avril 1974, la radio diffuse une chanson interdite : Grândola. Il pourrait s’agir de l’insoumission d’un journaliste rebelle. C’est en fait le signal programmé d’un coup d’Etat militaire qui changera la face de ce petit pays affligé par des décennies d’archaïsme et le destin d’immenses territoires en Afrique.

Présenté dans la section Un Certain Regard au Festival de Cannes 2000, au Festival d’Arcachon où il a reçu le Prix du Public et à la Mostra Internationale de Sao Paulo 2000 où il a obtenu le Prix du meilleur film, Capitaines d’avril est le premier long métrage de Maria De Medeiros en tant que réalisatrice. Elle rend ainsi hommage à ces jeunes soldats qui ont arraché son pays à ce long sommeil obscurantiste.

Discussion – échange auprès de personnalités bordelaises témoins de la Révolution des Œillets.

 

Association du Lien Interculturel

Familial et Social

Renseignements et réservation :

05 57 57 22 12

La brochure : Brochure-BBP2012

Manifestation Gratuite